Une greffe de poumons qui chamboule une famille

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles| Publié le 23 septembre 2019 à 20:17 - Mis à jour le 23 septembre 2019 à 20:24
Andréanne Larouche | TVA Nouvelles| Publié le 23 septembre 2019 à 20:17 - Mis à jour le 23 septembre 2019 à 20:24

Nathalie Tremblay et son conjoint, Dany Lalancette, ont quatre enfants, dont trois qu’ils ont adoptés. Ils ont tous des besoins particuliers.

Une épreuve ébranle aujourd’hui cette famille, alors que le père, qui souffre de fibrose kystique, devra bientôt subir une greffe des poumons.

Le couple devra inévitablement séjourner à la Maison des greffés Lina Cyr à Montréal pendant plusieurs mois, ce qui représente un important défi financier. Les parents amèneront avec eux le cadet de la famille, qui souffre du syndrome de Sotos et qui est lourdement handicapé.

«Financièrement, ça va être très difficile. Combien de temps on va rester là-bas?», se questionne Nathalie Tremblay.

Il y a deux semaines, les parents ont pris une décision déchirante. À court de ressources, ils se sont résignés à placer un autre de leurs enfants dans une ressource intermédiaire.

«Je me suis sentie cheap, parce que quand on a adopté cet enfant, c’était pour la vie et pas pour 15 ans», confie la mère de famille.

Cette famille, qui a toujours voulu aider les autres, a maintenant elle aussi besoin d'aide. Elle voudrait que le gouvernement du Québec en fasse plus.

«Étant donné qu’on a adopté les enfants, on n’a pas les allocations qui suivent. Je n’ai pas les moyens d’embaucher quelqu’un, une ressource pour m’aider à la maison», conclut Mme Tremblay.

Retour à la liste des nouvelles